Ce matin, j’ai découvert le discours poignant et éclairant de Caroline Idoux “J’habite dans une grosse dame”. Son propos est clair et impactant. Elle nous explique ce qu’est la dissociation mentale et comment il est important de ne pas manger ses émotions mais de manger avec ses émotions. Elle nous explique que toute personne souffrant de surpoids doit se réconcilier avec son corps.

Son propos m’a largement interpellé et rappelé combien le corps d’une personne qui a traversé des blessures de l’intime (violences sexuelles) possède aussi un corps qui souffre et avec lequel il va falloir se réconcilier.

Prendre soin de soi lorsque l’on habite dans un corps souffrant est essentiel, pourtant les conséquences psychotraumatiques des blessures de l’intime sont telles qu’elles nous empêchent bien souvent de le faire.

La tête est comme coincée dans un ressassement infini d’images qu’elle chasse aussitôt qu’elles apparaissent. Le coeur et l’amour de soi sont comme absents. Et l’esprit se sent déprimé, dégoutté, triste, amenuisé. Le corps est bien souvent extrêmement fatigué et cela sans parler de toutes les maladies qu’il est susceptible de développer du fait du scénario des blessures de l’intime subies.

La vie semble grouiller à côté de soi et pourtant, on ne parvient pas à la ressentir. Alors que faire ?

Et si nous commencions juste par respirer ?

L’idée : nous concentrer sur notre respiration. Bien souvent, on a tendance à moins bien respirer, à se mettre en apnée pour ne pas trop ressentir. Se concentrer sur sa respiration devient alors un effort non pas pour faire diversion mais pour revenir à soi. Revenir à la vie d’ici, dans ce corps, maintenant. Car la seule habitation que nous possédons aujourd’hui est celle qu’on nous a donné à notre naissance : notre corps.

Il existe une application simple qui permet de se concentrer 5 min 3 fois par jour sur sa respiration et qui nous conduit à vivre une première étape vers l’apaisement de nos blessures de l’intime. Cette application s’appelle RespiRelax+. Simple à télécharger sur votre téléphone, vous pouvez régler les paramètres comme suit :

Après quelques jours de cette pratique de cohérence cardiaque, on inspire quand la bulle monte et on expire quand la bulle descend, vous pourrez ressentir un mieux être, léger au début puis, qui viendra progressivement un peu plus vous soutenir dans votre vie de tous les jours.